En dehors de bien conflit conjugal preexistant, la depression d’un conjoint reste un criti?re lequel pourra fragiliser le couple.

En dehors de bien conflit conjugal preexistant, la depression d’un conjoint reste un criti?re lequel pourra fragiliser le couple.

Dans les faits, des changement d’humeurs, la perte d’interet pour les activites du quotidien, la tristesse constante et autres symptomes en depression, alterent les relations entre le malade et le conjoint.

Et puis, la depression perturbe la sexualite du couple. En cause, une baisse de libido associee aux effets des antidepresseurs. Or la sexualite reste une fonction a Notre fois tres biologique et tres relationnelle. Resultat, le conjoint a parfois l’impression d’etre delaisse, cela accentue la tension dans l’existence de couple.

Quelques etudes ont tente de mesurer les effets du contact quotidien asiandating connexion avec 1 conjoint depressif. Les resultats sont concordants et constatent une importante detresse du mari.

  • L’etude de Dubek 1 , montre que l’epouse de nous depressif a Par exemple environ symptomes depressifs et de moins bonnes relations de couple qu’un homme marie dans la situation inverse.
  • Selon une nouvelle etude, celle de Merikangas 2 , on constate un taux de divorce 8 fois superieur a celui en population generale dans les trois annees suivant la fin d’un episode depressif chez le mari.

Comment aider ce conjoint ?

Si la depression est vraiment difficile a vivre Afin de votre conjoint, elle l’est egalement pour vous. Les raisons :

  • Des difficultes de comprehension d’une maladie, souvent perturbante et anxiogene Afin de ceux qui ne l’ont jamais vecue de l’interieur;
  • De la peine a trouver votre la ”juste” place, entre votre conjoint et nos specialises qui le/la suivent.
  • Your browser cannot play this video.

    Indeniablement, vous ne pouvez nullement vous substituer au medecin ou au therapeute, mais vous avez un role essentiel au soutien de votre conjoint. Vous pouvez l’aider en :

    • comprenant que J’ai depression reste une maladie et en apprenant a detecter ses symptomes ;
    • aidant ce proche a lire 1 medecin ou psychiatre et a suivre un traitement adequat ;
    • le soutenant de maniere positive, sans l’etouffer ou l’infantiliser ;
    • prenant lait de vous afin que ce aide reste Notre plus efficace possible.

    Concernant en connaitre plus, n’hesitez pas a lire notre article ”Depression : De quelle fai§on aider une personne depressive ?”

    Faut-il l’emmener chez le medecin ?

    Un depressif dans quatre juste consulte de lui-meme. Mes autres ne veulent rien savoir : ”Ca va passer, laisse-moi tranquille”.

    Face a cette situation, l’entourage, a commencer avec le conjoint, hesite ordinairement entre deux attitudes :

    • Soit, laisser le depressif s’en sortir seul comme y pretend pouvoir le Realiser. Mais on va parfois voir les troubles s’eterniser et s’aggraver.
    • Soit tenter de le faire prendre en charge le plus vite possible, pour qu’il reprenne pied. S’il s’agit vraiment de la depression, une telle deuxieme attitude est la meilleure : plus la prise en charge reste precoce, meilleur sera le pronostic.

    Reste a le persuader d’aller voir votre praticien. Celui-ci reste, Dans les faits, le seul a pouvoir identifier la nature pathologique des troubles et a instaurer un traitement.

    Pour y arriver encouragez-le dans cette demarche et interessez-vous a ses souffrances en vous montrant ouvert, patient, ainsi, attentif. Vous pouvez au besoin l’aider a trouver un professionnel de sante, a prendre rendez-vous et eventuellement l’accompagner.

    Et quand il refuse de se Realiser aider ?

    Optez pour de preference un medecin qu’il (ou cette dernii?re) connait. La majeure partie du temps, votre va etre le medecin traitant. On va pouvoir aussi lui proposer d’aller voir d’emblee un psychiatre. Quelques depressifs en sont quelquefois effrayes : ”Mais je ne suis nullement fou !” diront-ils. Mais il faut savoir que une telle proposition pourra en soulager d’autres : elle donne a Quelques depressif le sentiment que l’entourage, le conjoint, comprennent et acceptent la realite de leur souffrance.

    S’il refuse toute aide medicale, essayez de mettre a profit le manque de ”tonus” qu’il presentera, a Quelques moments, Afin de l’entrainer.

  • Skriv din kommentar här